Pourquoi les entreprises ne peuvent-elles pas faire face aux menaces engendrées par les utilisateurs malchanceux

PDF icon Téléchargez le
Livre blanc maintenant

Notre recherche révèle que les plus grands obstacles aux enquêtes sur le comportement des utilisateurs malheureux sont (1) le fait de ne pas savoir quoi chercher, (2) un manque de connaissances personnelles et/ou de formation, et (3) le fait de ne pas savoir ce qu’est une situation normale au sein des différents services. Ces trois obstacles démontrent que les organisations ne sont pas en mesure de détecter l’activité des utilisateurs malchanceux, c’est-à-dire des utilisateurs aux comportements dangereux, parce qu’elles n’ont aucun moyen de le faire.

98% 18% 15% utilisent un pare-feu seulement 18 % utilisent des systèmes d’identification avancés (MFA, biométrie) seulement 15 % utilisent des analyses de sécurité comprenant des analyses du comportement et une détection d’anomalies

Q. Parmi les technologies de sécurité suivantes, lesquelles sont actuellement utilisées dans votre organisation ?